dimanche 5 janvier 2020

Trois questions sur " Solitudes Lunaires "

Pouvez-vous nous expliquer ce voyage en apesanteur ?

Solitudes Lunaires Berlin School music

UNE SOURCE D'INSPIRATION ET D'ÉVASION


Thierry Moreau : " Avec ton titre " Solitudes Lunaires ", tu rends hommage à Jules Verne, peux, tu nous expliquer ce voyage en apesanteur dont la substance nous évoque à bien des égards l'hommage à Franck Herbert " Dune " de Klaus Schulze. Tu nous invites à l'introspection lunaire ? "

Sequentia Legenda : "J'ai beaucoup d’admirations pour Jules Verne et il me tenait à cœur de lui rendre hommage. Il est à mes yeux un conteur de rêve, un astronome, un professeur de géographie, un aventurier. En lisant ses voyages extraordinaires, c’est tout un univers onirique qui s’ouvre à moi et qui nourrit avec délectation mon imagination. C’est une source d’inspiration et d'évasion. Solitudes Lunaires est un clin d’œil à "Autour de la Lune ". Lorsque j'avais dix ans, je voulais tout comme lui devenir écrivain ! Mes favoris : " De la Terre à la Lune ", " Voyage au centre de la Terre " et " Vingt mille lieues sous les mers ".

Voici un extrait de " Autour de la Lune " : " [...]Le projectile a dû atteindre la Lune au moment où elle était pleine, le 5 à minuit. Nous voici au 11 décembre, ce qui fait six jours. Or, en six fois vingt-quatre heures, sans obscurité, on a le temps de s’installer confortablement. Il me semble que je les vois, nos braves compatriotes, campés au fond d’une vallée, sur le bord d’un ruisseau sélénite, près du projectile à demi enfoncé par sa chute au milieu des débris volcaniques, le capitaine Nicholl commençant ses opérations de nivellement, le président Barbicane mettant au net ses notes de voyage, Michel Ardan embaumant les solitudes lunaires du parfum de ses londrès[...] ".

La littérature et la musique ont des analogies, notamment celle de faire voyager, de faire rêver. Jules Verne a su avec brio faire voyager ses lecteurs, avec cette composition, il était important pour moi de transporter les auditeurs vers une introspection lunaire.

Les chœurs séraphiques, les sonorités scintillantes, les nappes lointaines contribuent à l’ambiance lunaire. La texture rythmique est créée par les oscillateurs du Minimoog poussés en auto-oscillation. L’ensemble est amplifié avec des temps réverbération assez long et des échos stéréophoniques. Les boucles de notes sont comme une suite de mots, racontant une histoire, décrivant le paysage sonore : les mers, les vallées, les cratères, les mystères et la douce clarté solaire. L’imagination joue un grand rôle dans l’interprétation.
Alors, pourquoi ne pas se laisser aller à imaginer le chant des Sélénites accompagnant cette musique lunaire ? Libre à chacun d’interpréter ce poème musical, de vivre à sa façon l'exploration méditative de ce monde sélénique.

Pour la petite anecdote, mon fils aîné, à l’écoute de cette pièce avait écrit ceci : " Papa, lorsque j'écoute cet extrait, j'ai l'impression d'être tout seul sur la Lune ! ".

Et enfin, je tiens à dire, que je suis honoré de savoir que mon titre dans sa substance puisse ainsi être comparé à l'album " Dune " de Klaus Schulze. "
Solitudes Lunaires Berlin School music

UN MOTIF SONORE EN PERPÉTUEL MOUVEMENT


Thierry Moreau : " Ton travail alterne une ligne mélodique et une séquence qui nous guide vers un voyage, comptes-tu faire un album complet en hommage à l'univers de Jules Verne ou à un roman en particulier ? "

Sequentia Legenda : " Cette alternance peut être comparée aux marées provoquées par la Lune, c’est une trame sonore en perpétuel mouvement, qui va et qui vient tout en s’amplifiant, en se métamorphosant subtilement. Elle berce l’auditeur dans l’espace sonore. Les séquences, elles aussi, sont évolutives, formant des combinaisons, des constellation, s’entremêlant et se confondant dans l’atmosphère globale.

Créer un album en hommage à Jules Verne est en effet une idée intéressante. À voir... "
Sequentia Legenda Berlin School music

UNE INVITATION AU RÊVE, AU VOYAGE, À LA MÉDITATION


Thierry Moreau : " Ton imprégnation de la Berlin School est évidente et tu es identifiable immédiatement, ne crois tu pas que la charge émotionnelle qui se dégage est due en partie au fait que tu aimes inviter les gens aux voyages ? En l'occurrence chez Jules Verne ici ? "

Sequentia Legenda : " En dehors du fait que ma musique soit une invitation propice au rêve, au voyage, à la méditation, je pense que les auditeurs perçoivent au travers de mes compositions ma sensibilité, mon authenticité, ma vision d’une Berlin School épurée.

Je partage mon langage musical avec passion et bonheur. Pour profiter pleinement des univers sonores, il faut se donner du temps, se mettre dans de bonnes conditions d’écoute. Par la suite, c'est une association d'émotions qui s'opère et l'immersion pourra alors être vécue pleinement. "

  Solitudes Lunaires Sequentia Legenda 

Le titre SOLITUDES LUNAIRES a été revisité et remastérisé spécialement pour cette occasion. Les chœurs du Mellotron ont été ajoutés. Le Minimoog est présent pour la partie finale.

Une cymbale est venue soutenir les impulsions rythmiques des oscillateurs en auto-oscillation.

La durée est légèrement plus longue que la version originale du double album " EXTENDED ".


Selenic world 0:00 à 10:08
Electric blue glow of Aristarchus 10:08 à 11:44
Mare Tranquillitatis 11:44 à 18:08
The mysterious side of the Moon 18:08 à 22:56
Mare Serenitatis 22:56 à 26:38






Thierry Moreau

Thierry Moreau
est un graphiste, doué d'une grande sensibilité, un amoureux des arts et de la culture. Un homme ouvert et généreux – un artiste.

Il est issu des Beaux Arts. Il a exercé dans des studios de création et agences de communications. Il a travaillé pour des Labels de disque et pour la presse musicale spécialisée. Il a enseigné dans les Arts Appliqués et Arts Plastique

Thierry Moreau website


Schallwelle : Les votes sont ouverts !

Sequentia Legenda Berlin School music 

Schallwelle Award

Vous pouvez voter pour les catégories " Artiste " et " Album ". Le vote se termine le 15/01/2020. Merci pour votre attention.







Google+ Sequentia Legenda    Facebook Sequentia Legenda   Pinterest Sequentia Legenda    Youtube Sequentia Legenda    Sequentia Legenda Official Website


www.sequentia-legenda.com






vendredi 13 décembre 2019

Sequentia Legenda cinq performances en 2019


2019 une année dense et riche



Sequentia Legenda Berlin School music

L'ANNÉE 2019 A ÉTÉ POUR MOI DENSE ET RICHE 

L’année 2019 a été pour moi dense et riche avec notamment cinq prestations scéniques. C'est en Suisse à Founex qu’eut lieu le premier concert, puis en France à Nantes, en Allemagne à deux reprises à Tübingen et Solingen, pour finir à nouveau en Suisse, plus précisement au Caveau du Cœur d'Or à Chexbres.
Sequentia Legenda Berlin School music

 

LE DERNIER CONCERT DE LA TOURNÉE 2019

L'accueil chaleureux et l'organisation Suisse sans faille, nous ont permis de nous sentir à l'aise et en confiance. Tous les membres de l'équipe du Caveau du Cœur d'Or, de Swiss Vintage et Musil Asylum ont contribué à une mise en place exemplaire dans un cadre sympathique et original. La sonorisation au caveau a été soignée de manière exemplaire par Nicolas Picciotto. Après le soundcheck, les réglages de la régie lumière, la décoration et mise en place de la salle, les portes du caveau furent ouvertes peu avant 19h. Après la présentation faite par l'aimable Selim Keddar, Tommy et moi avons pu prendre place derrière nos instruments. Je pris la parole pour remercier l'ensemble des organisateurs, pour saluer le public et pour présenter ma vision musicale et le déroulement du concert. Celui-ci débuta à 21h10.

C’est dans une ambiance conviviale que nous avons pu nous produire. Le soutien témoigné par auditeurs nous fit grand plaisir. Les deux premiers titres « THE APPROACH » et « THE RETURN » laissèrent place à un petit entracte. Le troisième titre « AU REVOIR » clôtura cette belle soirée cosmique.

Sequentia Legenda Berlin School music

Sandrine Crot (Suisse)
Sandrine Crot
de Savigny (Suisse)

« JE SUIS ENTRÉE IMMÉDIATEMENT
DANS VOTRE UNIVERS MUSICAL
»

Par quel biais avez-vous pris connaissance du concert ?
Sandrine Crot : « Je fais partie du comité de l'Association L'Accroch'Coeur qui gère le caveau du Coeur d'Or de Chexbres, donc ce concert a été immédiatement inscrit dans mon agenda, car dès que j'en ai entendu parler, je suis allée écouter quelques morceaux sur Internet, mes sens ont été touchés et il fallait que je sois présente pour vous écouter en live ! »

Qu'est-ce qui vous a motivé à venir ?
Sandrine Crot : « Je suis toute novice dans la musique électronique et j'apprends à connaître ces différentes sonorités qui me captent très facilement, je suis de plus en plus ouverte et curieuse à ce type de musique. Votre prestation a été mon premier concert live de musique électronique, quoi de plus merveilleux que de vivre cela avec vous. »

Quel a été votre ressenti lors de cette prestation scénique ?
Sandrine Crot : « Je suis entrée immédiatement dans votre univers musical et vous m'avez tous les deux emportées, d'une part par l’énergie que vous partagez avec énormément de générosité et d'autre part, par la finesse des sons que vous produisez. Le concert était d'une grande qualité, autant humaine que musicale, vous dégagez tous les deux quelque chose de contemplatif et de très esthétique. En résumé, le concert terminé, on a envie que d'une chose : que ça continue encore pendant de longues heures. MERCI A VOUS ! »
Sandrine Crot a posé quelques questions à Sequentia Legenda 🎤
Sandrine Crot : « Que signifie pour vous Sequentia Legenda ? »
Sequentia Legenda : « Il y a cinq ans, lorsque je m’étais décidé à mettre ma musique à la lumière du jour, je cherchais un nom de scène. J’avais deux longues listes de noms. Et finalement, c’est un assemblage de deux noms, figurants sur chacune d’elle, qui allaient donner mon nom d’artiste. C’est du latin. Sequentia se rapportant à la séquence, la suite, la succession et Legenda pour légende et qui peut être défini comme un récit imaginaire. C’est donc finalement un mariage entre les séquences de notes et l’imaginaire ;)
Ce sont aussi d’ailleurs mes initiales.
»

Sandrine Crot : « Que ressentez-vous pendant vos prestations musicales ? »
Sequentia Legenda : « Je ressens un mélange de nervosité et d’excitation, j’imagine que c’est normal. Monter sur scène est à chaque fois une nouvelle expérience et qui restera unique en soit. L’aspect technique est à chaque fois un nouveau défi, avec cette imprévisibilité qui va donner un cachet spécifique au concert.
J’apprécie cette rencontre avec les auditeurs, ce moment de communion.
»

Sandrine Crot :
« Quelles sont vos sources d'inspiration ? »
Sequentia Legenda : « Le mysticisme, la science ou la spiritualité sont pour moi autant de sources d'inspiration. Une image, un récit, un son. J'aime imaginer des notes, des séquences, une atmosphère - une couleur musicale. Marcher dans la forêt avec mes enfants, par exemple, stimulera ma sphère créative. L’inspiration est un état d'esprit. Je ne calcule pas, je la laisse venir, je me laisse alors aller pour vivre pleinement ma créativité. »

Sandrine Crot : « Quelles sont vos influences et vos références électros les plus marquantes ? »
Sequentia Legenda : « Je ne tournerais pas longtemps autour du pot : ma référence restera pour toujours Klaus Schulze et plus précisément son extraordinaire album Mirage. Cet album fut à lui seul mon véritable déclencheur musical !
Secondairement, le groupe mythique Tangerine Dream fait aussi partie de mes références, puis Vangelis, Kraftwerk, Jean-Michel Jarre.
»
Sequentia Legenda Berlin School music

Bruno Weihs (Suisse)
Bruno Weihs 
de Leysin (Suisse)

« J'ÉTAIS TOUT DE SUITE CAPTIVÉ ET CHARMÉ »

Par quel biais avez-vous pris connaissance du concert ?
Bruno Weihs : « Par le biais d'une annonce par courriel provenant de Sequentia Legenda. »

Qu'est-ce qui vous a motivé à venir ?
Bruno Weihs : « De faire l'expérience live d'un concert de musique électronique (une première pour moi) et éventuellement aussi faire connaissance de l'artiste que je suis depuis longtemps. »

Quel a été votre ressenti lors de cette prestation scénique ?
Bruno Weihs : « J'étais tout de suite captivé, et charmé aussi par l'apport du batteur présent sur scène aussi. Le temps est passé si rapidement ! Un beau spectacle. »
Bruno Weihs a posé quelques questions à Sequentia Legenda 🎤
Bruno Weihs : « Laurent dans le concert donné avec Tommy, j’étais surpris par l’intensité de l’énergie que j’ai ressentie, bien plus encore que ce que j’ai pu vivre devant mes enceintes ou avec des écouteurs. Pensez-vous que le concert est la meilleure façon de partager ce jeu musical de voix et effets que vous avez composé ? »
Sequentia Legenda : « Ravis de savoir que vous avez ressenti l'énergie déployée lors du concert. Le travail en home-studio et les prestations scéniques sont deux choses bien différentes. Lorsque je compose chez moi, je suis dans ma bulle si je puis dire. Lorsque je me produis sur scène, je suis en contact avec le public. Le partage d'émotions se fait alors de manière directe et la réciprocité entre l'artiste et l'auditeur est palpable. C'est un moment unique. Ce qui est important pour moi s'est de partager ma sensibilité avec le public présent. Finalement, c'est notre soirée à tous, notre communion autour d'un thème en commun. »

Bruno Weihs : « Je trouve que le nom donné à votre genre de musique, à savoir le style " ambient ", masque un peu la résonance plus universelle que votre musique a avec la vie, et plus largement avec la spontanéité de création qui caractérise le monde qui nous entoure. Que ressentez-vous lorsque vous réalisez une composition, de l’endroit où elle provient et du type d’expérience qu’elle véhiculera lorsqu’elle vibrera à la sortie de votre machine, instruments, ou à la reproduction d’un enregistrement ? »
Sequentia Legenda : « Lors de la phase de création, je ressens de l'excitation, de la passion et je ne vois pas le temps passer. L’aboutissement de cette phase de composition est une partie de moi que je livre au public. Ce sont mes émotions et ma sensibilité que je transmets à travers mes univers sonores. Ma vision musicale est à contre-courant de ce qui se fait actuellement et j’en suis fier. Je n’adhère pas à cette diffusion de masse, à cette " soupe " sonore qu’il nous est donné d’entendre sur un grand nombre de radios. La Berlin School est une niche et je souhaite donner le meilleur de moi pour honorer cette belle mouvance musicale. Pour moi, il est important de partager ma propre vision musicale avec passion et sincérité. »

Sequentia Legenda Berlin School music

Olivier Borgeaud (Suisse)
Olivier Borgeaud
de Le Mont-sur-Lausanne (Suisse)

« ÉBAHI, ÉTOURDI ET TRANSPORTÉ »

Par quel biais avez-vous pris connaissance du concert ?
Olivier Borgeaud « J'ai vu par hasard l'annonce du concert sur tempslibre.ch, le site de l'Agenda Culturel Romand. »

Qu'est-ce qui vous a motivé à venir ?
Olivier Borgeaud « Je suis passionné par la scène électronique que je suis attentivement depuis plusieurs années, et même s'il est vrai que je suis plutôt orienté sur des styles (beaucoup) plus minimalistes - celle de l'école de Berlin - écouter un concert électro dans un caveau de jazz me semblait un peu décalé, mais toutefois intéressant. »

Quel a été votre ressenti lors de cette prestation scénique ?
Olivier Borgeaud«Rapidement sorti de ma zone de confort, j'ai été plongé dans un style qui a défaut d'être hautement énergétique, m'enveloppait dans un cocon onirique des plus subtils, me dispensant de chercher à m'en échapper. Pour moi qui suis habituellement en dessus de 110 BPM, c’était une sacrée belle descente ! J'étais ici et maintenant, le passé et le futur avait perdu de leur importance, je savourai l'instant présent. J'ai aimé la pureté du ton, mais surtout sa complexité. Dans un concert, on est ébahi, étourdi et transporté. J'imagine volontiers que si l'on écoute ces morceaux à plusieurs reprise, le voyage doit être chaque fois différent tant leur musique distille une vaste étendue de terres inconnues. J'ai aimé le rythme de Tommy Betzler; celui-ci me semble indispensable, un peu comme les cailloux jetés dans la forêt pour marquer sa trace. Il joue le rôle de guide, pour ne pas perdre son chemin et mieux marquer ainsi l'écart entre le rêve et la réalité. Le dernier morceau joué  « AU REVOIR », m’a touché. L’émotion était sincère, et un Lien authentique était définitivement tissé avec le publique. J'ai aimé cette ambiance intimiste qui régnait dans le Caveau au Cœur d'Or, que je découvrais aussi pour la première fois ; si vous cherchez un lieu authentique où le Client et l'Artiste sont au cœur des préoccupations du personnel, vous l'avez trouvé. »
Olivier Borgeaud a posé quelques questions à Sequentia Legenda 🎤
Olivier Borgeaud : « Comment arrive ton à devenir musicien dans un domaine aussi pointu ? »
Sequentia Legenda : « La musique a toujours fait partie de ma vie. Lorsque j'avais huit ans, mes parents à la recherche d'activités ludiques m'avaient inscrit aux cours d'initiations à l'accordéon. Mais le solfège me rebutait. C'est la découverte de Mirage de Klaus Schulze qui fut mon véritable déclencheur musical. J'avais 16 ans, ce fut alors une véritable révélation ! Je n'avais plus qu'une idée en tête, faire de la musique et pas n'importe laquelle : de la musique planante, de la musique cosmique. C'est dans la cave de mes parents que j'ai installé mon premier home-studio constitué d'un arsenal de synthétiseurs analogiques. À l'arrivée de la norme MIDI, j'ai troqué mes instruments pour des machines numériques. Plus récemment, ce sont des synthétiseurs virtuelles qui me servent d'outils de travail. Et enfin, il y a cinq ans, j'ai mis mon travail à la lumière du jour avec mon premier album BLUE DREAM. Pendant ces cinq années, j'ai eu le plaisir de pouvoir partager ma propre vision de la Berlin School. »

Olivier Borgeaud : « Dans quel milieu/scène vous vous produisez, et quel est le retour des spectateurs sur un style de musique qu'ils ne connaissent pas vraiment. Dans le sens que lors de votre dernier concert en Suisse, il me semble que la plupart des participants étaient plus là comme habitué du lieux que comme des passionnés d'électro. »
Sequentia Legenda : « Il est vrai qu’habituellement, je me produis aux endroits fréquentés par les amateurs de musique électronique. Ce fut le cas à Nantes à l’occasion du Synthfest, qui est l'événement français incontournable pour les passionnés des synthétiseurs. Il m’est aussi arrivé de jouer devant un cercle plus restreint constitué de véritables connaisseurs à l’occasion d’un concert privé. À Chexbres, ce fut différent et par la même occasion une nouvelle expérience. S'il est vrai que certaines personnes s’étaient déplacées tout spécialement pour notre venue, la majorité présente ne connaissaient peu et pas ce style de musique. Avant le concert, j’ai donc pris le soin de revenir sur l’origine de la Berlin School et d’expliquer sommairement ce style musical. À la fin du concert, j’ai entendu quelques bribes de discussions çà et là : " C’est une musique surprenante et immersive… " ou bien : " On dirait un peu du Jean-Michel Jarre… ". Pour moi, il est intéressant et riche d’enseignement de présenter ma vision musicale aux initiés ainsi qu’à un public plus large. »

Photos : Sandrine Crot, Olivier Borgeaud

  

BANDE-ANNONCE OFFICIELLE DE LA TOURNÉE 2019

  




Google+ Sequentia Legenda    Facebook Sequentia Legenda   Pinterest Sequentia Legenda    Youtube Sequentia Legenda    Sequentia Legenda Official Website


www.sequentia-legenda.com






mardi 10 décembre 2019

Sequentia Legenda five performances in 2019

2019 a dense and rich year



Sequentia Legenda Berlin School music

THE YEAR 2019 WAS FOR ME DENSE AND RICH 

The year 2019 was for me dense and rich with five stage performances. It was in Switzerland in Founex that the first concert took place, then in France in Nantes, in Germany twice in Tübingen and Solingen, to finish again in Switzerland, more precisely at the Caveau du Cœur d'Or in Chexbres.
Sequentia Legenda Berlin School music

 

THE LAST CONCERT OF THE 2019 TOUR

The warm welcome and the flawless Swiss organization made us feel comfortable and confident. All the members of the Caveau du Cœur d'Or, Swiss Vintage and Musik Asylum team contributed to an exemplary setting in a friendly and original setting. The sound system in the vault was handled in an exemplary manner by Nicolas Picciotto. After the soundcheck, the adjustments of the lighting control room, the decoration and installation of the room, the doors of the vault were opened shortly before 7pm. After the presentation by the kind Selim Keddar, Tommy and I were able to sit behind our instruments. I took the floor to thank all the organizers, to greet the audience and to present my musical vision and the progress of the concert. This one started at 9:10 pm.

It was in a friendly atmosphere that we were able to perform. We were very pleased with the support provided by the auditors. The first two tracks "THE APPROACH" and "THE RETURN" gave way to a short break. The third track "AU REVOIR" closed this beautiful cosmic evening.

Sequentia Legenda Berlin School music

Sandrine Crot (Switzerland)
Sandrine Crot
from Savigny (Switzerland)

"I IMMEDIATELY ENTERED YOUR MUSICAL UNIVERSE"

How did you hear about the concert?
Sandrine Crot: "I am a member of the committee of the Association L'Accroch'Coeur which manages the vault of the Coeur d'Or de Chexbres, so this concert was immediately included in my agenda, because as soon as I heard about it, I went to listen to some songs on the internet, my senses were touched and I had to be there to listen to you live!"

What motivated you to come?
Sandrine Crot: "I am very new to electronic music and I am getting to know these different sounds that capture me very easily, I am more and more open and curious to this type of music. Your performance was my first live concert of electronic music, what could be more wonderful than to experience this with you."

How did you feel during this performance?
Sandrine Crot: "I immediately entered your musical universe and you both carried me away, on the one hand by the energy you share with great generosity and on the other hand, by the finesse of the sounds you produce. The concert was of a high quality, both human and musical, you both have something contemplative and very aesthetic. In short, when the concert is over, we only want one thing: to keep it going for many hours. THANK YOU!"
Sandrine Crot kindly asked Sequentia Legenda four questions 🎤
Sandrine Crot: "What does Sequentia Legenda mean to you?"
Sequentia Legenda: "Five years ago, when I decided to put my music in daylight, I was looking for a stage name. I had two long lists of names. And finally, it was an assemblage of two names, figuring on each of them, that would give my artist name. It's Latin. Sequentia related to the sequence, suite, succession and Legenda for legend and which can be defined as an imaginary narrative. So it is finally a marriage between note sequences and the imaginary ;-) They are also my initials."

Sandrine Crot: "How do you feel during your musical performances?"
Sequentia Legenda: "I feel a mixture of nervousness and excitement, I guess that's normal. Going on stage is always a new experience and will remain unique in itself. The technical aspect is always a new challenge, with this unpredictability that will give a specific cachet to the concert. I appreciate this meeting with the listeners, this moment of communion."

Sandrine Crot:
"
What are your sources of inspiration?"
Sequentia Legenda: "Mysticism, science or spirituality are for me sources of inspiration. An image, a story, a sound. I like to imagine notes, sequences, an atmosphere - a musical colour. Walking in the forest with my children, for example, will stimulate my creative sphere. Inspiration is a state of mind. I don't calculate, I let it come, I let myself go to live my creativity to the full."

Sandrine Crot: "What are your most important influences and electro references?"
Sequentia Legenda: "I wouldn't beat around the bush for long: my reference will always remain Klaus Schulze and more precisely his extraordinary album Mirage. This album alone was my real musical trigger!
Second, the mythical group Tangerine Dream is also one of my references, ahead of Vangelis, Kraftwerk or Jean-Michel Jarre."
Sequentia Legenda Berlin School music

Bruno Weihs (Switzerland)
Bruno Weihs 
from Leysin (Switzerland)

"I WAS IMMEDIATELY CAPTIVATED AND ALSO CHARMED"

How did you hear about the concert?
Bruno Weihs: "Through an newsletter announcement from Sequentia Legenda."

What motivated you to come?
Bruno Weihs: "To experience a live electronic music concert (a first for me) and possibly also get to know the artist I have been for a long time."

How did you feel during this performance?
Bruno Weihs: "I was immediately captivated, and also charmed by the contribution of the drummer on stage too. Time has passed so quickly! A beautiful show."
Bruno Weihs kindly asked Sequentia Legenda two questions 🎤
Bruno Weihs: "In the concert you gave with Tommy, I was surprised by the intensity of the energy I felt, much more than what I experienced in front of my speakers or with headphones. Do you think that the concert is the best way to share this musical game of voices and effects that you have composed?"
Sequentia Legenda: "Glad to know that you felt the energy of the concert.
Working in a Home studio and Live are two very different things. When I compose at home, I'm in my bubble if I can say so. When I perform on stage, I am in contact with the audience. The sharing of emotions is then done in a direct way and the reciprocity between the artist and the listener is palpable. It's a unique moment. What is important for me is to share my sensitivity with the audience present. Finally, it is our evening together, our communion around a common theme."

Bruno Weihs: "I find that the name given to your genre of music, namely the "ambient" style, masks a little the more universal resonance that your music has with life, and more broadly with the spontaneity of creation that characterizes the world around us. What do you feel when you make a composition, where it comes from and what kind of experience it will convey when it vibrates when it comes out of your machine instrument or when reproducing a recording?"
Sequentia Legenda: "During the creation phase, I feel excitement, passion and I don't see time passing. The result of this phase of composition is a part of me that I deliver to the public. It is my emotions and sensitivity that I transmit through my sound worlds. My musical vision is against the current trend and I am proud of it. I do not subscribe to this mass diffusion, to this "soup" of sound that we are given to hear on a large number of radio stations. The Berlin School is a niche and I want to give the best of myself to honour this beautiful musical movement. For me, it is important to share my own musical vision with passion and sincerity."

Sequentia Legenda Berlin School music

Olivier Borgeaud (Switzerland)
Olivier Borgeaud
from Le Mont-sur-Lausanne (Switzerland)

"YOU ARE AMAZED, DIZZY AND TRANSPORTED"

How did you hear about the concert?
Olivier Borgeaud: "I saw by chance the announcement of the concert on tempslibre.ch, the site of the Agenda Culturel Romand."

What motivated you to come?
Olivier Borgeaud: "I am passionate about the electronic scene that I have been following attentively for several years, and even if it is true that I am more oriented towards (much) more minimalist styles - that of the Berlin school - listening to an electro concert in a jazz vault seemed a little offbeat, but nevertheless interesting."

How did you feel during this performance?
Olivier Borgeaud: "Quickly out of my comfort zone, I was immersed in a style that was not highly energetic, wrapped me in a dreamlike cocoon of the most subtle, dispensing me from trying to escape. For me who am usually above 110 BPM, it was a hell of a ride! I was here and now, the past and the future had lost their importance, I enjoyed the present moment. I liked the purity of tone, but above all its complexity. In a concert, you are amazed, dizzy and transported. I can easily imagine that if you listen to these songs several times, the journey must be different each time as their music distils a vast expanse of unknown lands. I liked Tommy Betzler's rhythm; it seems essential to me, a little like the stones thrown into the forest to mark his trail. He plays the role of guide, so as not to lose his way and thus better mark the gap between the dream and reality. The last song played "AU REVOIR", touched me. The emotion was sincere, and an authentic Link was definitely woven with the audience. I liked the intimate atmosphere that reigned in the Caveau au Cœur d'Or, which I was also discovering for the first time; if you are looking for an authentic place where the Client and the Artist are at the heart of the staff's concerns, you have found it."
Olivier Borgeaud kindly asked Sequentia Legenda two questions 🎤
Olivier Borgeaud: "How does your become a musician in such a specialized field?"
Sequentia Legenda: "Music has always been a part of my life. When I was eight years old, my parents, who were looking for fun activities, enrolled me in accordion lessons. But I was reluctant to read music. It was Klaus Schulze's discovery of Mirage that was my real musical trigger. I was 16 years old, so it was a real revelation! I had only one idea left in my mind, to make music and not just any music: soaring music, cosmic music. It is in my parents' cellar that I installed my first home studio, which consists of an arsenal of analog synthesizers. When the MIDI standard came along, I traded my instruments for digital machines. More recently, I have used virtual synthesizers as work tools. And finally, five years ago, I put my work in the light of day with my first album BLUE DREAM. During these five years, I had the pleasure of being able to share my own vision of the Berlin School."

Olivier Borgeaud: "In which milieu/stage do you perform, and what is the audience's feedback on a style of music they don't really know? In the sense that during your last concert, it seems to me that most of the participants were more there as accustomed to the place than as electro enthusiasts?"
Sequentia Legenda: "It is true that I usually perform in places frequented by electronic music lovers. This was the case in Nantes during the Synthfest, which is the essential French event for synthesizer enthusiasts. I have also performed in front of a smaller circle of real connoisseurs at a private concert. In Chexbres, it was different and at the same time a new experience. While it is true that some people had come especially for our visit, the majority present knew little about this style of music and did not know it. Before the concert, I therefore took the time to go back to the origins of the Berlin School and briefly explain this musical style. At the end of the concert, I heard a few bits of discussion here and there: "It's a surprising and immersive music..." or "It sounds a little like Jean-Michel Jarre...". For me, it is interesting and instructive to present my musical vision to initiates as well as to a wider audience."

Photos credits: Sandrine Crot, Olivier Borgeaud

  

OFFICIAL TRAILER OF THE 2019 TOUR

  




Google+ Sequentia Legenda    Facebook Sequentia Legenda   Pinterest Sequentia Legenda    Youtube Sequentia Legenda    Sequentia Legenda Official Website


www.sequentia-legenda.com






dimanche 6 octobre 2019

THE LUNAR TRILOGY: A LUNAR BERLIN SCHOOL

THE LUNAR TRILOGY
the album in memory of the Apollo 11 mission 🌑



Sequentia Legenda Berlin School music

THREE VARIATIONS OF SOLITUDES LUNAIRES DEDICATED
TO APOLLO'S 50TH ANNIVERSARY


The basic version of the track Solitudes Lunaires from the double album "EXTENDED"
has been reworked with an orchestral restructuring, an amplified spatialization and an additional rhythm section. Excerpts from Niel Armstrong's conversations have been
added at the beginning and end of this new version.

>> ALBUM AVAILABLE ONLY IN DIGITAL VERSION HERE <<


"Chaque album de Sequentia Legenda est une vraie invitation aux voyages !!! Merci !! 
Favorite track: Solitudes Lunaires [Apollo 2019 version]."
frb71 (Bandcamp Fan)


OVER THERE Berlin School music

 
THE LUNAR TRILOGY
: A LUNAR BERLIN SCHOOL


Solitudes Lunaires 30:38 [Apollo 2019 version]
Solitudes Lunaires 24:44 [Original – EXTENDED album]
Solitudes Lunaires 26:36 [Xmas 2018 version]

Astronaut voices courtesy NASA


>> ALBUM AVAILABLE ONLY IN DIGITAL VERSION HERE <<

"Suddenly, from behind the rim of the moon, in long, slow-motion moments
of immense majesty, there emerges a sparkling blue and white jewel, a light, delicate,
sky-blue sphere laced with slowly swirling veils of white, rising gradually like a small pearl
in a thick sea of black mystery.
It takes more than a moment to fully realize this is Earth … home.
"
Edgar Mitchell (American astronaut, and 6th lunar walker)




 


"Любимая Solitudes Lunaires
в трех разных вариантах. Трудно выбрать лучшую, но для меня это - последняя версия - Apollo 2019. Легендарная вещь! Favorite track: Solitudes Lunaires [Apollo 2019 version].
"
Oleg Parfentev (Russian fan)





Google+ Sequentia Legenda    Facebook Sequentia Legenda   Pinterest Sequentia Legenda    Youtube Sequentia Legenda    Sequentia Legenda Official Website


www.sequentia-legenda.com